Mouvement

La silver économy

Le concept de Silver Economy combine des buts sociopolitiques avec des nécessités économiques. A l’origine, cette notion a été développée en Allemagne dans les années 90 par l’Institut du Travail et de la Technologie (IAT) et la Société de recherche pour la gérontologie (FFG). Le réseau Sena@er (Silver Economy Network of European Regions) qui regroupe plusieurs régions européennes dont la région Limousin, s’est développé pour mettre en commun des idées et des projets autour de ce concept.

Démographie européenne : un vieillissement inéluctable de la population
Dans l’Union européenne, dès 2020, un quart de la population aura plus de 65 ans. Les dépenses en matière de retraites, de santé et de prises en charge au long cours tripleront d’ici à 2050. Selon L’INSEE, en France métropolitaine, le nombre de personnes de 60 ans et plus progresserait de 56% : 19,7 millions en 2030, contre 12,6 millions en 2005. Les personnes nées entre 1945 et 1975 forment en effet des classes d’âge très fournies qui, vers 2030, composeront la majorité des personnes de 60 ans et plus … .
La « Silver Economy », un autre regard…
La Silver Economy propose de porter un autre regard sur le vieillissement à travers un changement d’image, une meilleure exposition médiatique et davantage de représentativité politique. Il s’agit aussi de bousculer les idées reçues. 90 % de nos aînés sont en bonne santé et disent profiter de la vie. Ils représentent par leurs revenus et leurs capitaux un réel pouvoir économique. En Europe, la richesse globale des européens âgés est estimée à 3 000 milliards d’euros. Envisagé sous cet angle, loin d’être un fardeau pour le système social, les aînés deviennent un groupe sociétal fort, politiquement et économiquement.

Vous souhaitez en parler ? contactez Mouvoo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *