Mouvement

Cybercrime, le pire est encore à venir !

Selon l’édition française de l’étude 2014 sur le coût du cybercrime réalisée par le Ponemon Institute auprès de 29 organisations de différents secteurs, le coût annuel moyen des cyberattaques aurait atteint 4,8 millions d’euros par entreprise, soit une hausse de 20,5% sur un an. Et la facture annuelle varie de 445 212 euros à près de 19 millions d’euros.

Toutes les structures ne sont pas logées à la même enseigne. Les organisations actives dans l’énergie, les services publics, les services financiers et les technologies sont les plus touchées. Et le coût moyen par tête est plus élevé pour les organisations de petite taille (2 834 euros) que pour les firmes de plus grande taille (324 euros).

Les cyberattaques causées par des virus, vers, chevaux de Troie, logiciels malveillants et les attaques par déni de service représentent plus de 45% des coûts de la cybercriminalité en France. Et le temps moyen pour résoudre une attaque est de 43 jours pour un coût moyen estimé à 561 533 euros, un chiffre en croissance de 200% par rapport à l’édition 2013 du rapport !

Il s’agit désormais d’un risque assurable probablement proche d’une certaine façon, de risques majeurs comme par exemple les catastrophes naturelles , sachant qu’à mon humble avis, les assureurs/réassureurs devront se positionner également en fournisseurs de services/conseils en amont des cyberattaques et ainsi déployer un rôle très important, celui « d’anticipateur de risques ».

Contactez Mouvoo 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *